Aperçu Historique

Bouddha Dôgen Keisan
Il y a 2 600 ans, en Inde, après avoir longuement cherché à résoudre les souffrances, de l'être humain le Bouddha Shakyamuni a réalisé l'éveil en posture de zazen. L'origine du zen remonte à cette expérience du Bouddha. Transmis d'Inde en Chine au VIe siècle par Bodhidharma, il s'y épanouit sous le nom de ch'an. Au XIIIe siècle Maître Dogen implante au Japon le zen Soto et y fonde le temple d'Eiheiji. De nombreux maîtres se sont succédé dans cette lignée au fil des siècles, notamment Keizan fondateur de Sojiji, Menzan jusqu'à Kodo Sawaki, célèbre au Japon pour avoir donné un nouvel élan à la pratique de zazen et qui eut pour disciple Taisen Deshimaru.

Maître Deshimaru

Maître Deshimaru
Né à Saga en 1914, Taisen Deshimaru devient disciple de Maître zen Kodo Sawaki dans les années 1930.Ce dernier est l'un des maîtres zen les plus influents du Japon au XXe siècle: il a particulièrement insisté sur l'importance de la pratique de zazen et a été un de ceux qui ont ouvert cette pratique aux laïcs.
Maître Kodo Sawaki
A la différence de la plupart des maîtres zen,Taisen Deshimaru a continué à mener une vie séculière tout en suivant l'enseignement de son maître. Il reçoit l'ordination de moine en 1965, peu de temps avant la mort de celui-ci. En 1967 il se rend en Europe et s'installe à Paris pour transmettre l'enseignement du zen. Dans les années 1970 sa mission prend toute son ampleur. Il reçoit la transmission du Dharma de Maître Yamada Reirin, supérieur du temple Eiheiji et devient kaikyosokan (responsable du zen Soto Japonais dans un pays ou sur un continent) en Europe. Il forme de nombreux disciples et sous son impulsion un grand nombre de lieux de pratique sont créés. Il fonde l'AZI en 1970 et le temple de la Gendronnière en 1979. Il décède en 1982 après avoir fortement implanté la pratique du zen en Europe.

L'Azi

Deshimaru
L'AZI a été fondée en 1970 par Maître Taisen Deshimaru pour lui permettre de diffuser la pratique et l'enseignement du zen. Cette association rassemble, en Europe et au-delà, des pratiquants et dojos qui se réclament de son enseignement et de l'appartenance à l'école du zen Soto. Cela représente plus de 200 dojos et lieux de pratique dans le monde, en Europe principalement. Dès son origine, elle a permis l'organisation de nombreuses sesshin (retraites de pratique intensive) et autres manifestations liées à sa pratique, ainsi que le traditionnel ango (retraite d'été) que pratiquent chaque année toutes les communautés bouddhiques dans le monde.
Aujourd'hui, l'AZI regroupe les différents sangha (communautés des pratiquants) qui se sont constituées naturellement autour des successeurs de Maître Deshimaru. Ceux-ci continuent à pratiquer ensemble au temple de la Gendronnière et entretiennent un esprit de concertation et de coordination pour harmoniser les différentes sangha et promouvoir les moyens qui correspondent à l'objet et aux buts de l'association. L'AZI est également en relation permanente avec les autres sangha zen dans le monde, notamment avec l'école Soto japonaise et son organe administratif, la Sotoshu Shumucho.
L'AZI est présidée par un comité de 24 personnes dont les plus anciens disciples de Maître Deshimaru. Son bureau se réunit tous les mois pour définir les grandes orientations de la sangha, décider des actions concernant la vie des dojos et entretenir le patrimoine qui lui a été confié. L'association est propriétaire du temple zen de la Gendronnière, près de Blois, domaine acquis en 1979, peu avant la mort de Maître Deshimaru, en 1982, lieu de rassemblement de toutes les sangha où se continue toute l'année une pratique régulière et vivante.

Temple de la Gendronnière

Chateau
La Gendronnière est un domaine de 75 hectares dans la forêt, à la limite de la Sologne,
Zazen
dans le Val-de-Loire, à 15 km au sud de la ville de Blois. Située en pleine nature au milieu d'un parc verdoyant, c'est un lieu idéal pour la pratique de zazen.
L'acquisition de ce domaine a été rendue possible par les dons des disciples et des pratiquants. En 1979 Maître Deshimaru y fonde un temple, le Tai Sei Bukkyo Dai Ichi Dojo - Principal Dojo Soto d'Occident pour l'Enseignement du Bouddha - pour créer un centre de rayonnement du zen en Europe. Il y fait construire par les disciples, en complément du château et des dépendances préexistants, un grand dojo pouvant accueillir jusqu'à 400 participants. Toute une nouvelle infrastructure (sanitaires, cuisine, logements) y est également bâtie sous sa direction.
Aujourd'hui, le temple de la Gendronnière est le point de convergence de la grande sangha que représente l'Association
Dojo
Zen Internationale. Des centaines de disciples de toutes nationalités, de tous âges et de milieux très divers s'y rassemblent
Petit Dojo
pour pratiquer dans la plus grande concentration zazen, cérémonies, travail manuel pour la communauté (samu) et recevoir un enseignement qui permet d'approfondir leur compréhension du Dharma. Durant toute l'année de nombreuses sesshin y sont organisées.
En 2000 un petit dojo écologique a été construit, lieu de pratique de zazen pour les permanents qui vivent sur place. Vivre à la Gendronnière permet d'expérimenter la vie de temple. Ici, pratiquants récents ou de longue date peuvent venir suivre la Voie du Bouddha dans chaque action de la vie sous la direction bienveillante de moines et nonnes expérimentés.